Hôtel "Le Metropole" la bourboule

Posté par admin le 30/09/2006


Hôtel de voyageurs, dit hôtel Métropole, construit sur la rive gauche de la Dordogne. Le terrain à bâtir est acheté en 1881 à la Compagnie des eaux par Monsieur Loiseau.

En 1891, les travaux sont à peine commencés, et l' hôtel n' ouvre que vers 1895.

Entre temps, la propriété a été revendue aux Ferreyrolles-Plagne (propriétaires d'autes hôtels à La Bourboule).

L' architecte de l' édifice serait Jean-Joseph Teillard, architecte clermontois.

Vers 1907, une aile plus basse en retour est ajoutée sur la cour arrière, du côté est, au quadrilatère du bâtiment d' origine.

Au cours du 1er quart du 20e siècle, avant la première guerre, on fait appel à l' architecte parisien Georges Vimort pour procéder à d' importantes extensions, puisqu' il s' agit de doubler la surface du Métropole.

Vimort accole deux bâtiments à l' édifice d' origine : l' un au sud-ouest, qui prolonge sur l' arrière, avenue de Verdun, l' avant-corps de droite originel, et l' autre, plus important, qui vient doubler toute l' élévation orientale en suivant la courbe de l'avenue d' Italie et en s'alignant au sud sur la rue de Reims.

Les travaux commencent vers 1910-1912 pour la partie ouest, et 1913-1914 pour la partie est, mais ils semblent être interrompus par la guerre, et ne s'acheveront qu' au retour de la paix.

Pendant la guerre de 14/18, des soldats revenus du front viennent de soigner et se reposer.

Actuellement, le Métropole est devenue une résidence, revendue par appartements, comme beaucoup d'anciens palaces de La Bourboule.


Catégories :

Commentaires





(Votre adresse électronique ne sera pas affichée publiquement.)


Code captcha
Cliquez sur l'image pour voir un autre captcha.